Les Français sont “superb”

A l’heure des débats américains sur la couverture maladie, la presse se tourne vers le pays qui aurait “le meilleur système de protection social au monde”: la France. Le New York Times interview de Victor G. Rodwin, Professeur à New York University. compare les deux systèmes. La France aurait le taux le plus faible de “morts évitables” tandis que les Etats-Unis se traînent à la 19ème place. Selon ce spécialiste de la couverture maladie, « le système français prouve qu’il est possible d’arriver à une couverture universelle ».

Roger Cohen fait lui aussi parler les chiffres. Toujours dans le New York Times, il insiste sur le fait que la France ne dépense que 11% de son PIB pour une couverture universelle alors que les USA en dépensent 16,5% pour une couverture inégalitaire. Une disparité qui ne proviendrait pas d’une différence idéologique. Selon lui la France qui serait beaucoup moins socialiste qu’on ne l’imagine aux USA, serait tout simplement plus efficace.

La presse US n’a pas manqué l’un des plus gros sujets de la rentrée française : la taxe carbone. Dans le Time, Adam Smith explique que la France est en passe de devenir «le plus grand pays à utiliser les taxes pour ralentir le réchauffement climatique». Mais ce projet de loi qui n’a pas encore été adoptée par les parlementaires est loin d’enchanter les français. Selon une étude parue dans Paris Match, 2/3 d’entre eux seraient contre une telle mesure Le journaliste ne semble pas leur donner tort puisqu’il indique que les taxes «ne garantissent pas une baisse des émissions». Pour finir, on apprend que cette initiative française pourrait bien être suivie par ses voisins européens.

En déplacement à l’Université d’été de l’UMP, le Ministre de l’Intérieur, Brice Horefeux a créé la polémique en disant (probablement à propos d’un arabe) : «Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes”. La presse américaine qui a largement relaté l’événement s’est néanmoins gardée de donner une opinion. En dehors de l’AP, la majorité des journaux sont restés factuels. Selon leur papier, il s’agit d’une «vilaine controverse» pour cet ancien Ministre de l’Immigration. En faisant référence au passé colonial de la France, à la discrimination raciale et aux affrontements entre jeunes et force de l’ordre, l’AP démontre que ces remarques interviennent dans un contexte où les minorités sont déjà à fleur de peau.