Les parents au piquet

La missive a été envoyée à tous les parents du Lycée Français via email, elle est signée de Dan Cooke, “Directeur des Opérations” de l’établissement. Et il n’est pas content. “J’ai le regret, écrit-il, d’indiquer que j’ai vu quelques parents prendre des photos, demander des autographes, parler aux medias et même attirer l’attention de Mlle Jolie et de M. Pitt en criant”.

Le Directeur des Opérations (qui, croit-on comprendre n’est pas le chef des prof de maths mais le chef de la sécurité), se montre donc d’une fermeté implaccable: “dans le souci d’assurer la sécurité de cotre ou de vos enfants et dans l’intérêt de l’école, je vous demande de respecter la vie privée de cette famille et de cesser ces comportements”.

Les parents ainsi collectivement admonestés ont peu apprécié et, pour certains, l’ont fait savoir. Du coup, le Directeur des Opérations s’est fait lui aussi reprendre . Il avait pourtant cru bien faire pour tenter de limiter les perturbations dues à “la présence des célébrités Mlle Angelina Jolie et/ou de M. Brad Pitt” (sic). “Avant la rentrée, j’ai rencontré leur équipe de sécurité afin d’améliorer l’organisation des moments où ils amènent et viennent chercher leur fils”. De cette rencontre au sommet, résulte la décision de faire arriver le petit Maddox après l’heure officielle de l’école. Ce qui n’avait pas été prévu, c’est que d’autres parents arrivent en retard à l’école. Et parmi eux des paparazzi amateurs désormais affublés d’un bonnet d’âne.