Les villes françaises sous l’objectif de jeunes américains

La vingtaine, l’œil vif et un look d’artiste, voilà les traits communs de ces 8 jeunes américains qui ont eu la chance de partir dans différentes villes de France pour y photographier leurs impressions. C’est le photographe Tim Wride, ancien conservateur du Los Angeles County Museum of Art, qui supervise les 8 artistes et leur travail.

Un voyage de 10 jours tous frais payés a été offert à ces jeunes talents originaires de Los Angeles (Otis, ArtCenter, CalArts), la Nouvelle-Orléans (Loyola) et de New York (Parsons). Le but, « capturer l’essence de la vie française contemporaine » dans l’esprit de Robert Franck aux Etats Unis (photographe majeur des années 1950-60). Le choix des villes est plutôt original, loin du traditionnel Paris photographié à tout va. Aix en Provence, Arles, Marseille, Lille ainsi que l’île de Tahiti, autant d’endroits méconnus par les américains.

Le travail qui en résulte est surprenant, très loin des stéréotypes de la vieille imagerie française généralement proposée. Au total, 52 photos sont présentées dans les majestueuses salles de l’Ambassade française. Peut être pas assez tant on imagine le nombre de clichés pris par les jeunes photographes.

 Des villes souvent délaissées au profit de la capitale

Lorsque l’on pense à la photographie en  France, on imagine déjà les toits de Paris par Henry Cartier Bresson ou les petits troquets de Willy Ronis. Cette exposition semble montrer le contraire. Les portraits de jeunes lillois de Maria Schriber sont touchants, les vieilles briques des maisons du nord photographiées par Kristina Williamson racontent une histoire. A Arles, David Holden Smith photographie en noir et blanc pour un rendu presque antique. Les clichés d’Andrea Bakacs révèlent un Marseille novateur aux deux façades, l’une moderne et l’autre façon Berlin-Est est ses squats d’artistes. Moins surprenantes mais tout aussi agréables, les photos de Toulon et d’Aix en Provence et sont comme on les attendait. Les images de Whitney Stolich, nous montrent un Toulon orné de fontaines en pierre et petites rues étroites où l’on se repose à l’ombre du soleil. Entre calme et volupté, l’atelier de Cézanne photographié par Kenneth Kowan à Aix en Provence est peut être la plus envoutante des œuvres présentées. Un bureau placé devant une grande verrière surplombant la forêt, apaisant, on comprend alors où Cézanne puisait toute son inspiration.

Enfin, les clichés de Tahiti « m’ont fait comprendre ce que voulait dire le mot sacré » explique la photographe Karolina Karlic. Tatouage tribal, danse traditionnel et front de mer paradisiaque, sans tomber dans l’album photo de souvenir de vacances, l’artiste a su capturer de son séjour de véritables scènes de vie des tahitiens.

A l’initiative d’Atout France (agence française de tourisme), de l’Ambassade française et du FLAX (France Los Angeles Exchange), c’est la première fois cette année que Jeunes talents est exporté de Los Angeles. Après une première présentation à la galerie Louis Stern de Los Angeles et ce passage à New York, l’exposition finira sa route à la Nouvelle Orléans.

Pour plus d’informations, pour afficher les photos en ligne et voter pour vos favoris: http://us.franceguide.com/Special/Jeunes-Talents-2010/home.html?NodeID=2824

Jusqu’au jeudi 8 Juillet
Heures d’ouverture: en semaine de 11 heures-18 heures (fermé les weekends)
Adresse: Services Culturels de l’Ambassade de France
972 Fifth Avenue (au 79th St)
New York, NY
Plus d’info: www.frenchculture.org
Entrée: Gratuit