Loterie de la carte verte 2020 : attention aux arnaques

“Vous avez été sélectionné!” Si vous avez reçu un e-mail vous promettant de vous faire gagner la carte verte contre la modique somme de 800 euros, vous êtes alors victime d’une des nombreuses fraudes qui accompagnent la célèbre “DV Lottery”. Organisée chaque année aux Etats-Unis, la loterie de la carte verte attire des millions de personne qui tentent leur chance pour faire partie des 50 000 sélectionnés. Cette année, les inscriptions pour la loterie 2020 ont commencé mercredi 3 octobre et se poursuivront jusqu’au 6 novembre.

L’inscription à la loterie est entièrement gratuite et très facile via le site officiel et pourtant des dizaines de sociétés proposent leurs services payant. Les affaires consulaires du Département d’Etat américain ont mis en garde contre les nombreuses arnaques et fraudes qui accompagnent le “Diversity Immigrant Visa program”.

Malgré ce qu’affirment les nombreux sites commerciaux, le pourcentage de chance d’être sélectionné est strictement le même entre ceux qui s’inscrivent sur le site officiel et ceux qui demandent le service d’une société intermédiaire. “Cela m’est déjà arrivé d’avoir des clients qui ont payé sous prétexte d’avoir un numéro plus bas. Payer pour ce service ne garantit pas d’être choisi pour la loterie. Or ces sites font croire que payer un supplément se traduit par l’obtention de la carte verte”, explique Maître Sophie Raven, avocate spécialisée dans le droit à l’immigration aux Etats-Unis.

“C’est un domaine où la fraude est facile et très répandue, ajoute Maître Julie Leiba Gharagouzloo, spécialiste de l’immigration. Le gouvernement américain ne reconnaît aucun consultant extérieur”, affirme la spécialiste qui insiste sur l’importance de la protection des données. “Vous donnez de nombreuses informations personnelles. Mais comment les informations sont-elles stockées ? On ne connaît pas leur code éthique ou leur code de responsabilité”, ajoute-t-elle.

Pour être certain de ne pas se faire tromper par un site frauduleux, il faut vérifier que le site internet se termine par “.gov” et non “.com”. La première étape est donc de s’inscrire en ligne en suivant le lien officiel. En cas de doute, il est toujours possible de demander de l’aide à un ami bilingue ou de contacter des professionnels. “Les consulats sont des bonnes ressources car ils connaissent des professionnels locaux qui parlent français”, poursuit Maître Julie Leiba Gharagouzloo. Ils peuvent ainsi mettre en lien avec des avocats spécialisés en droit de l’immigration.

Si obtenir la carte verte permet de vivre et de travailler aux Etats-Unis, il existe d’autres options parfois plus faciles que tenter sa chance à la loterie. “On vend cette carte verte comme le rêve américain, mais il faut rappeler que l’on n’a pas besoin de la carte verte pour travailler aux Etats-Unis”, souligne Maître Julie Leiba Gharagouzloo. Il est possible de se renseigner auprès du consulat ou des avocats spécialisés dans l’immigration, pour connaître les différentes options en fonction de votre projet.

Site officiel pour participer à la loterie