La Louisiane tombe dans le panneau (bilingue)

Des panneaux de signalisation bilingues. Voilà ce que réclame la Louisiane.

Stephane Ortego, élu démocrate de Louisiane et lui même francophone,  est à l’origine d’une proposition de loi allant de ce sens. C’est après avoir effectué un voyage dans la province du Nouveau Brunswick, au Canada, où tous les panneaux de signalisation sont écrits en français et en anglais, que l’idée lui est venue.

Depuis une semaine, certains comtés sont déjà autorisés à traduire dans le français local l’ensemble de leurs panneaux de signalisation. Cette initiative, soutenue par plusieurs collègues de l’élu démocrate originaire de l’Acadiana, une vaste région de la Louisiane francophone, est en passe d’être adoptée par plusieurs communes. Et même si le gouverneur républicain Bobby Jindal dispose d’un droit de véto, il ne devrait pas l’utiliser, connaissant l’importance de la langue dans la culture locale.

L’Etat du sud, au même titre que l’Est du Canada, compte de nombreux descendants d’Acadiens, eux-même descendants des colons français.