Luc Besson étrillé mais en tête du Box Office US

C’est bien connu, le week end du Super Bowl, Monsieur est devant sa télévison. Traditionnellement c’est donc no way pour les géants du cinéma américain de sortir un film d’action ou un thriller. Les studios sont plus enclins à promouvoir les comédies romantiques ou les films d’horreur, genre plus “féminins”. Cette année cependant la Fox a fait le pari de sortir sur les écrans Taken, issus des studios Besson, EuropaCorp, avec à l’affiche Liam Nelson.

Bryan (Liam Nelson) , ancien agent secret américain, assiste en direct au téléphone à l’enlèvement de sa fille Kim (Maggie Grace ). Il est à Los Angeles, sa fille à Paris. Il a 96 heures pour la sauver avant qu’elle ne soit vendue par un réseaux de traite des blanches.

Les critiques américaines ont été tout aussi sympathiques avec le film que le furent les françaises : «Dans le même style que les autres films de vengeance shoot-them-up de la maison Besson, équilibré, un tantinet débile […] Rambo à Paris» annonce Variety, la bible du show business de Los Angeles. Le New York Times hésite entre rire des incohérences ou des clichés. «L’histoire qui démarre à Los Angeles, se délocalise dans les environs dangereux de Paris, où des légions de prédateurs rôdent à la recherche de chair fraîche à vendre. Par hasard ou à grâce à la paresse honteuse du réalisateur: Kim est au téléphone avec son père alors qu’elle se fait kidnapper. […] Un savoureux menu de morts à l’arme blanche, à mains nues, par électrocution, et par armes à feux de diffèrents calibres ». « Clairement, Taken n’est pas le genre de film d’action où l’on s’embarrasse des détails, ou plus généralement du jeux des acteurs, c’est donc une chance d’avoir Liam Nelson dans le premier rôle» prévient le Los Angeles Times.

Faisant fi des reviews, Taken transforme l’essai. Le film sorti sur 3 183 salles amasse la coquette somme de 24,6 millions d’euros, ce qui en fait le second meilleur démarrage un week end de Super Bowl, derrière Hannah Montana/Miley Cyrus: Best of Both Worlds Concert Tour, super production de l’année dernière.

Le film de Pierre Morel, réalisateur de Banlieue 13, avait attiré en France 960 305 spectateurs.

Le film d’action américain tourné en France est donc à la mode et Europa Corp l’a bien compris. Le même Pierre Morel a fait tourner John Travolta dernièrement dans les rues de Paris pour From Paris With Love. Le film met en scène la rencontre entre un jeune employé d’ambassade (Jonathan Rhys Meyers) et un agent secret américain (John Travolta). Ils devront mener une dangereuse mission dans les rues de Paris.

( Sources Variety.com; Allocine.fr)