Malandrino fait son show au Lincoln Center

Exit défilé, podium et invités placés. La créatrice française a choisit de faire son show différemment. Chacune sur un piédestal, les 36 mannequins étaient exposées  telles des sculptures vivantes tout autour de la “Paul Milstein Pool”derrière le Avery Fisher Hall. Les fashionistas jubilaient de pouvoir photographier les looks d’aussi près, sur fond de chanson française remixée.

Originaire de Grenoble, Catherine Malandrino a été touchée par la grâce outre-altantique : après avoir signé les silhouettes de la marque « Et Vous » en France, elle débarque à New York en 1997 et est devenue en une décennie une princesse de la ville (LIRE ICI). Après s’être inspirée de ses voyages, Catherine Malandrino revient aux sources pour la collection printemps été 2011 : ses souvenirs de vacances dans le Sud de la France “Toute mon inspiration pour la collection printemps été 2011 vient de Vallauris, le village du céramiste Roger Capron, de Jean Cocteau, etc.”, explique-t-elle.  Tons céramique terra cotta, pantalons fluides, macramés et mousselines..So French!

La der de Lemaire

Christophe Lemaire , le directeur de la création de Lacoste a présenté sa dernière collection à la Fashion Week new-yorkaise. Après dix ans à la tête de la marque, le prodige de la mode a été débauché par Hermès.  Le franco-portugais de 35 ans Felipe Oliveira Baptista lui succèdera. Christophe Lemaire est associé au renouveau de la marque au crocodile: une image plus jeune et plus mode, qui a su plaire notamment aux Américains (LIRE ICI). Pour la collection printemps été 2011, il s’est inspiré des lignes architecturales du Bauhaus et de Robert Mallet-Stevens. “Des classique modernes minimalistes”, a-t-il expliqué, en hommage aux racines de la marque. Les mannequins portaient des bracelets et colliers graphiques de la collection bijoux que la marque a lancée cet été avec son entreprise licenciée GL Bijoux. Natalie Massenet, la fondatrice du site Net a Porter (LIRE ICI) et la rédactrice en chef de Marie Claire étaient aux premières loges pour saluer le créateur.