Marina Vicente, l’Aubagnaise qui met LA en boîte

Ramener quelque chose de Los Angeles, c’est une excellente idée sur le papier. Mais personne n’a envie de trouver une réplique de la statuette des Oscars ou un cadre photo Hollywood sous le sapin. Pour transmettre l’essence de la ville, Marina Vicente a imaginé des coffrets “made in Los Angeles”: LA Bliss.

Découvrant L.A lors d’un road-trip il y a quelques années, elle est tombée sous le charme. “J’ai ressenti le LA bliss. J’étais obsédée par la liberté, le climat, la manière de vivre et les possibilités offertes“, assure-t-elle. Elle avait alors voulu rapporter un souvenir emblématique, en vain. A son retour à Marseille, son obsession pour la ville ne la quitte plus, et la propriétaire de boutiques de prêt-à-porter se lance alors dans des recherches sur l’artisanat local. Des recherches qui débouchent sur l’idée de The LA Bliss.

Avec l’idée tenace de retourner dans cette ville, elle recense les produits artisanaux, et contacte leurs créateurs durant plus d’un an et demi. “En tant que Française, j’aime tout ce qui est authentique, le fait-main. A Los Angeles, ce sont beaucoup d’indépendants qui font les marchés mais qui ne sont pas forcément référencés en ligne“, précise l’Aubagnaise. Au fil de ses trouvailles et de ses coups de coeur, elle rassemble sous une même bannière 70 objets, chacun associé à l’un des 40 créateurs qu’elle a personnellement rencontrés.

Marina Vicente a composé une dizaine de coffrets cadeaux (à partir de 150 dollars), vendus depuis plusieurs mois aux Etats-Unis. “C’est une manière d’offrir une expérience, de promouvoir la ville.” Reçues dans un coffret en bois créé sur-mesure par un Californien, ses sélections sont inspirées par les quartiers de la ville. “Celui de Santa Monica est influencé par les farmers markets, Topanga par les canyons, Malibu par l’océan. Celui sur Downtown est plus urbain, plus masculin.” A l’intérieur, on trouve de la nourriture, des objets de décoration, des porte-clefs, de la petite maroquinerie, des objets pour enfants et des produits bien-être.

En parallèle de sa petite entreprise, Marina Vicente propose sur son site des des city-guides par quartier pour les Français. “Comme pour les coffrets, je veux offrir une expérience, proposer de vivre Los Angeles comme un local, loin des attractions attrape-touristes.” Cette série de city-guides a commencé avec deux quartiers que la jeune femme adore, Santa Monica et Venice Beach, et sera progressivement actualisée.