Mes meilleurs livres de recettes en anglais

La famille French Morning s’agrandit. Sophie Wadoux, chef privé à Manhattan et fondatrice du service de cuisinier/traiteur à domicile  « Diner en ville » rejoint notre équipe de chroniqueurs. Chaque mois, elle signera une tribune culinaire et gastronomique destinée à faire découvrir le New York de la bonne (et de la mauvaise) bouffe et réveiller le chef qui sommeille en chacun de nous. Vaste menu ! En attendant, bon appétit à tous !

« Are you cooking in English? » On a beau vivre aux Etats-Unis depuis des années, il est parfois difficile de lâcher les quelques vieux livres de cuisine rapportés dans le déménagement pour se lancer dans des recettes rédigées en anglais. Prenez de bonnes résolutions pour 2012 ou trouvez une bonne idée de cadeau pour Noël avec cette courte liste d’ouvrages testés, approuvés et hautement recommandés par votre serviteur.

– Les bonnes bases: « Fast food my way » de Jacques Pépin. Un recueil de recettes fiables, rapides et savoureuses. Une excellente introduction à la cuisine de Jacques Pépin, chef français vedette aux Etats-Unis et pourtant peu connu dans son pays (plus d’une vingtaine de titres  à son actif).

– Inspirations américaines: « Back to basics » de Ina Garten/Barefoot Contessa. Des recettes américaines simples d’une efficacité redoutable… On vous les redemandera à coup sûr!

– Pour les pressés : « Meals in minutes » de Jamie Oliver. Pour ses recettes bien sûr mais aussi pour ses suggestions de menus complets rapides, conviviaux et malins. Plein d’astuces pour s’organiser et faire plusieurs choses en même temps comme un vrai chef.

– Le plus drôle: « The extraordinary cookbook » Stefan Gates. Pour en terminer définitivement avec la cuisine de mamie et réapprendre à jouer avec la nourriture, des recettes complètement dingos pour les apprentis sorciers ou les jackass des fourneaux. Les bricoleurs et les enfants vont adorer.

– Un livre de magie: « My bread » de Jim Lahey. Des recettes infaillibles pour faire son pain maison sans machine et sans même avoir à pétrir la pâte. Vous ne pourrez plus vous en passer…un véritable miracle de noël.

– Pour les cuistots chevronnés ou les culottés: « Le Bernardin cookbook » d’Eric Ripert. N’ayez pas peur, suivez le maître pas à pas, laissez vous impressionner par vos propres réalisations et…invitez moi à dîner !

Site: http://dinerville.canalblog.com
Blog: http://tumangesquoi.canalblog.com