Nathalie Kosciusko-Morizet embauchée par Capgemini à New York

Il y a une vie après la politique. Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, elle commence à New York par un poste au sein de Capgemini. Selon le magazine Challenges et le journal Les Echos, l’ancienne ministre de l’écologie rejoindra le géant des services informatiques “dès le mois prochain” à la tête de l’activité “Projet & Consulting” de la division “Cloud Infrastructure” et cybersécurité du groupe aux Etats-Unis.

Battue aux élections législatives à Paris en juin par un candidat d’En Marche!, NKM avait annoncé en janvier son intention de quitter la vie politique et d’explorer de “nouveaux horizons”, rappelle Challenges. Ingénieure de formation, elle a été recrutée pour ses compétences en matière d’économie numérique, selon le groupe. L’élue, qui devrait démissionner prochainement de son siège au Conseil de Paris, avait notamment été Secrétaire d’Etat à la Prospective et au Développement de l’économie numérique de 2009 à 2010 et jouit d’une forte popularité dans les milieux de la tech.

L’ancienne députée, maire de Longjumeau, a des liens personnels avec New York, ville où son oncle Antoine Treuille, figure bien connue de la communauté française locale, a dirigé la French American Foundation (FAF). Le magazine Closer a révélé en 2016 qu’elle fréquentait l’homme d’affaires Ramon de Oliveira-Cezar installé dans la Grosse Pomme. NKM était venue en avril pour soutenir la candidature de François Fillon.