Nouvelle victoire des anti-foie gras

Wolfgang Puck revendique désormais une «philosophie culinaire saine» qui consiste à utiliser des ingrédients naturels et organiques dans la centaine de restaurants que gèrent les compagnies qu’il dirige. «Nos clients (…) veulent de la nourriture saine en toute bonne conscience» explique Puck.

Ariane Daguin, présidente de l’association de producteurs de foie gras aux USA et fondatrice de D’Artagnan, une entre prise qui produit du foie gras dans le New Jersey, s’insurge. « Cela représente une menace à la liberté fondamentale de choisir comment nous vivons et comment nous mangeons. La tradition du foie gras, vieille de cinq mille ans, est non seulement délicieuse, mais aussi humaine.»

En partenariat avec The Humane Society, une association de protection des animaux, le chef Autrichien a mis au point un programme en neuf points pour promouvoir une meilleur traitement des animaux. Il s’engage à servir de la viande qui provient exclusivement d’élevages répondant aux stricts critères de traitements «humains». Selon le chef, la nourriture a meilleur goût quand elle vient d’animaux qui ont été traités «humainement». Outre l’élimination du foie gras des menus, il prévoit de servir du poulet et de la dinde élevés dans des fermes qui se conforment aux «critères progressistes de bien-être des animaux». (Cependant, en marge de ces engagements, les chefs continueront à couper en deux les homards encore vivant.) Parallèlement, la chaîne Wolfgang Puck va augmenter la section végétarienne de ses menus.

Ariane Daguin souligne l’ironie de la décision. «La production de foie gras est justement le type d’agriculture à petite échelle, traditionnelle, humaine, que M. Puck dit vouloir promouvoir.»

Les activistes de Farm Sanctuary, une association qui milite pour les droits des animaux, font pression sur Wolfgang Puck depuis cinq ans, en distribuant des tracts à l’entrée de ses restaurants. Ils avaient aussi lancé un site internet, wolfgangpuckcruelty.org, qui encourageait à dire non aux produits du restaurateur, pour qu’il cesse de promouvoir «les abus des animaux». Depuis la décision de supprimer le foie gras, il a été rebaptisé Wolfgang Puck Victory. Farm Sanctuary affirme avoir convaincu mille restaurants à travers les Etats-Unis de ne pas vendre de foie gras.