OCabanon, trois “beaufs” ouvrent leur resto

infos pratiques

 

OCabanon, 245 W29th St

(646)669-7879

Site Internet ici

OCabanon, c’est l’histoire de trois beaux-frères et d’une grand-mère. Les beaux-frères, ce sont Alexandre Mur, Armel Joly et Michaël Faure. Le premier est un ancien du Bernardin et de Boulud. Le second, de BNP Paribas. Et le dernier, de Canal +. La grand-mère, c’est celle d’Alexandre. Chez elle, à Tarascon, dans le cabanon de son jardin, elle concoctait des plats pour toute la famille. “Le cabanon était interdit aux enfants. Il y a avait des choses sur le feu de partout“, se souvient Alexandre Mur.

Qui eut cru que ce souvenir de famille deviendrait un jour un restaurant à New York? Certes, l’endroit qui vient d’ouvrir ses portes sur la 29e rue n’a pas grand-chose à voir avec le cabanon familial: il compte 64 places dans un espace tout en longueur, un étage supérieur et un personnel d’une dizaine d’employés. Les clients ne trouveront aucune trace de Tarascon dans le décor. Un bar les accueille dans l’entrée, les tables sont à l’arrière avec une cuisine apparente, le tout dans un décor archi-sobre. A l’étage se trouvent un espace de dégustation et un lounge. “On voulait transposer le concept du cabanon dans le futur. Tout devait être nickel“, souligne Armel Joly.

Les trois amoureux de “bonne bouffe” ont eu l’idée d’OCabanon en vacances en famille à Newport en 2011. “On était dans le train-train de la vie. On vivait bien mais on s’est dit pourquoi ne pas tenter l’aventure“, glisse Alexandre Mur. Ouvrir un restaurant, une première pour le trio. Ils décrivent OCabanon comme la première “Cave à manger de New York”. Mi-bar à vin mi- restaurant, le concept fait fureur à Paris. Au menu: une sélection de plats chauds et froids, et de desserts agrémentés de plus d’une centaine de vins, pas tous français. Ces derniers ont été sélectionnés par Armel Joly, passionné de vin, et un caviste parisien.

Les trois « beaufs » tablent sur la présence de bureaux dans le quartier et d’un hôtel à proximité pour faire décoller leur affaire. “Il n’y a pas ce genre d’espace dans le quartier, observe Armel Joly. On ne va pas réinventer la restauration à New York. On veut simplement apporter notre pierre à l’édifice. Et en vivre si possible“.

Propos recueillis par Raphaëlle Orenbuch et Alexis Buisson

 

infos pratiques

 

OCabanon, 245 W29th St

(646)669-7879

Site Internet ici