“On n’avait aucune idée que l’équipe de France s’entraînait”…

Nicolas Anelka renvoyé de l’équipe de France ! C’est ce qui a été décidé suite aux propos injurieux qu’il aurait tenu contre son entraîneur Raymond Domenech. « Et ce n’est que le début du fiasco français » s’amuse Jeffrey Marcus du New York Times. Les Bleus sont au cœur de l’actualité et pas de la meilleure façon… Risée du monde entier, même les médias américains en font leurs gros titres. Le site ESPN commente un « véritable chaos chez les bleus ». Les joueurs de l’équipe de France ont décidé de boycotter l’entraînement de dimanche pour montrer leur soutien à Nicolas Anelka. Dans un article intitulé “Les Misérables“, Jason Gay, journaliste du Wall Street Journal se moque: « comme la plupart des fans de foot, on avait aucune idée que l’équipe de France s’entrainait ».

Du sport, encore du sport ! Le Tour de France approche et les médias américains consacrent d’ores et déjà des articles à leur star nationale Lance Amstrong, 7 fois vainqueur du Tour de France. L’Examiner raconte que le prodige du vélo prépare sa course vers le podium français et a terminé 2ème lors du Tour de Suisse, dimanche 20 juin. Dans The Houston Chronicle, le cycliste se confie « il sera très difficile pour moi avec mon âge, le caractère explosif de mes partenaires, il va falloir être intelligent, avoir de la chance et surtout jouer la carte de l’équipe ».

Nicolas Sarkozy a fêté le 70ème anniversaire de l’appel du 18 juin de Charles De Gaulle. Un article du Time rappelle que « cette visite intervient à un moment où l’Europe est d’avantage concernée par des défis économiques que militaires, et constitue une occasion pour le président français et le nouveau Premier Ministre David Cameron de renforcer les liens de leurs deux nations ». Dans un climat économique difficile, le journaliste rajoute que les deux hommes  ont « discuté des plans établis lors de la dernière réunion  de l’Union Européenne pour gérer l’économie si « turbulente » de l’Europe en freinant les dépenses du gouvernement ».

« De la viande de brousse au menu ». Non non, « on n’est pas dans un marché en bordure de route en Afrique Centrale » plaisante Maria Cheng de l’Huffington Post. Carcasses de singe, fourmilières fumées, conserves de porc-épic, une récente étude publiée par la Conservation Letters a révélé que plus de cinq tonnes de viande de brousse passent par l’aéroport Charles de Gaulle pour atterrir dans les cuisines des restaurants du quartier de Château Rouge dans le centre de Paris. Surprenant voir inimaginable pour les Américains quand on connaît les lois concernant l’importation d’aliments aux États Unis qui n’ont finalement peut être pas tort.