Openskies abandonne JFK

Dale Moss, le patron de la compagnie aérienne Openskies l’a annoncé ce matin à Frenchmorning, les deux vols quotidiens tout business, reliant Paris à New York seront désormais basés à  Newark.

Depuis le rachat de l’Avion par Openskies, filiale de British Airways, la compagnie britannique avait positionné l’un des deux vols à JFK, mais la clientèle d’Openskies étant principalement basée dans le New Jersey et compte tenu de la plus grande facilité d’accès et de services offerts par la plate-forme de Newark, la décision vient d’être prise d’abandonner JFK et de concentrer l’activité de la compagnie à Newark. Pas de changement à Paris, c’est toujours depuis Orly que sont opérés les vols d’Openskies, ce qui d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique permet une plus grande fluidité des opérations, au bénéfice des passagers de la low cost tout business.

D’autre part, Dale Moss nous a également confirmé que British Airways a finalement choisi de ne pas donner suite à son projet de vente  partielle ou totale de sa filiale Openskies. Après avoir reçu cinq offres de sociétés de private equity européennes et américaines, les Anglais préfèrent rester seul maître à bord de la compagnie low cost.
La crise, qui a entraîné un changement de fond du comportement des hommes d’affaires et des politiques « voyages » de leurs sociétés, joue en la faveur d’Openskies et de ses tarifs très attractifs. Le vol New York – Paris, en business, est proposé à partir de $1045. Dale Moss compte bien « continuer à construire le business de la compagnie en 2010 » et annoncera d’ailleurs à la mi-janvier « une nouvelle destination pour Openskies ».