Panique au Village : un dessin animé loufoque en VF

Quel film voir en famille quand on est à New York pendant les vacances de fin d’année  ? N’hésitez pas : allez regarder “A town called Panic “ (ou “Panique au Village”). Ce dessin animé belge a en effet bien des atouts pour lui. Et tout d’abord, parce qu’il est diffusé ici à New York en version française (avec sous-titres en anglais). Une occasion rare pour le jeune public d’entendre au cinéma la langue de Molière (avec en prime, un fort accent wallon).

Mais surtout parce que Panique au Village entraîne les spectateurs dans un univers poétique et absurde qui peut autant ravir les adultes que les enfants. Film européen à petit budget, Panique au Village n’a rien d’une super production hollywoodienne avec effets 3D. Les héros du film – Cheval, Cowboy et Indien – sont trois figurines de plastique évoluant dans des décors en pâte à modeler avec des petits mouvements saccadés qui rappellent les débuts du 7-ème art. Mais si les moyens techniques étaient limités pour les deux réalisateurs, Vincent Patar et Stéphane Aubier, leur imagination, elle, était sans limites.

Toute l’histoire commence par une terrible erreur de commande sur Internet : Cowboy  et Indien veulent en effet construire un barbecue pour l’anniversaire de Cheval. Mais au lieu des 50 briques prévues, ils en reçoivent finalement 50 millions ! Et c’est parti pour 75 minutes d’aventures effrénées et délirantes, défiants les règles de la physique. Si l’humour qui se dégage de Panique au Village est parfois impertinent, il ne s’égare jamais dans la vulgarité ou le mauvais goût.

Pour voir la bande annonce du film : Film Forum

Du 16 au 29 décembre au cinéma Film Forum, 209 West Houston Street.

Projections à 1:00, 2:40, 4:15, 6:00, 8:00 et 10:00 PM.

Les deux réalisateurs Stéphane Aubier et Vincent seront présents dans la salle pour répondre aux questions aux séances de 8:00 PM du 16, 17 et 18 décembre.

Réservation de tickets : ici