Paradise Island aux Bahamas : c’est du lourd !

Paradise Island ! Avec un nom comme celui-là, deux solutions : soit vous y croyez vraiment et vous n’avez qu’une hâte, c’est d’arriver au paradis trois heures après votre départ de New York, soit vous flairez le produit marketing et vous vous dîtes que le paradis pour gogos, c’est vraiment pas pour vous.
Soyons clair, si Christophe Colomb et son équipage de la Santa Maria ont découvert les Bahamas en 1492, ce n’est pas eux qui ont donné le nom de Paradise Island. Non, c’est beaucoup, beaucoup plus récent que cela puisque cette petite île reliée à la capitale par deux ponts fut renommée ainsi en 1998, lors de la construction par Sol Kerzner, propriétaire de la chaîne hôtelière Sun, d’un resort extraordinaire lui-même baptisé Atlantis. Oui, il y a bien une énorme dose de marketing là-dedans. Il faut l’accepter comme tel et choisir de profiter à fond de ce que propose le complexe, ou alors, choisir une autre île des Bahamas pour passer ses vacances. Il y en a 700, dont des minuscules très charmantes.

Le charme à Paradise island, on le trouvera sur les terrasses de l’hôtel One&only. Mais à Atlantis, c’est tout autre chose. Le complexe est constitué de plusieurs bâtiments construits au bord de l’eau, impressionnants par leur taille. Ils abritent plus de 3000 chambres !
Le thème du resort, vous l’aurez deviné, c’est l’Atlantide, une cité mythique engloutie 1500 ans avant notre ère et dont les architectes de Sol Kerzner ont reconstitué, pardon, ont retrouvé quelques rues, fresques et habitations. Baptisées « The Dig », les fouilles, elles sont entourées d’immenses bassins peuplés de piranhas, requins, raies géantes et méduses, gardiens du royaume englouti. On les observe en toute sécurité en parcourant un tunnel de verre. À quelques mètres, la réplique d’une pyramide du Yucatan dont les côtés servent de toboggans aquatiques. Pas mal. Avec une vingtaine de bassins, tous immenses, Atlantis est probablement ce qui se fait de mieux en matière de parc aquatique. Quant on aime çà, il y a de quoi passer des journées dans l’eau sans se lasser car chaque bassin a un thème différent : cascades, grottes, plongées, … Le resort possède également ses plages,   aménagées, entretenues, aseptisées.

L’intérieur des bâtiments est tout aussi gigantesque. Mention spéciale pour le lobby du Royal Towers, le 5* du complexe, et sa suite de 800 m2 à 25 000 dollars la nuit.
Théâtre, multitude de restaurants, casino ouvert 24 heures sur 24, avec 850 slots et 80 tables de jeux au milieu d’une décoration totalement délirante, programme d’activités quasi non-stop du matin jusqu’au milieu de la nuit dans les discothèques du resort, bref, la totale.
Aucun doute, 100% de ceux qui aiment ce style de vacances adorent Atlantis. À recommander tout particulièrement aux familles quel que soit l’âge des enfants. J’y ai croisé des Américains et des Européens âgés de 25 à 35 ans qui s’éclataient littéralement. Pourquoi pas vous ?

Y aller ?
Nombreux vols directs entre New York et Nassau. Durée du vol environ 3 heures. Meilleur tarif actuel pour un AR, 327 dollars avec Delta suivi de près par Jet Blue.
Quand y aller ?
De maintenant à septembre octobre car, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il peut faire très frais en hiver aux Bahamas.

Où loger ?
Dans le resort, j’ai préféré les chambres du Royal Towers et du Cove Atlantis, plus récentes, ainsi que les appartements (du studio aux suites) du Reef Atlantis.
À l’extérieur du resort, le One&Only Ocean Club a beaucoup de charme. En ville, à Nassau, l’hôtel Graycliff est une institution dont les chambres sont maintenant défraîchies, mais l’atmosphère y est toujours très agréable.

Où se restaurer ?
21 restaurants dans le resort Atlantis, çà ira ? La nourriture m’a semblé bonne et fraîche partout.
À Nassau, il faut aller dîner au Graycliff. Sa table demeure très bien cotée et sa cave à vins juste incroyable : 250 000 bouteilles ! Un véritable trésor que peu de clients ont le privilège de visiter. www.graycliff.com

À faire absolument
Si, à mon sens, l’activité « nager avec les dauphins » n’a pas beaucoup d’intérêt pour les adultes, elle fera toujours plaisir aux petits.
Bon compromis entre le snorkeling (masque et tuba) et la plongée bouteille, le snuba permet à ceux qui ne se voient pas avec une bouteille sur le dos de plonger en respirant par un tuyau.
Néanmoins, vous pouvez profiter de votre séjour à atlantis pour prendre des leçons de plongée avec bouteille.
Pour le reste, tout est bon pour s’amuser en famille.

Combien ?
On trouve actuellement des offres à partir de 299 dollars pour 4 nuits sur Kayak. Amazing !

Un dernier conseil ?
Il serait dommage de se limiter à Paradise Island pendant votre séjour. Essayer d’aller voir une ou deux autres îles de l’archipel des Bahamas.
www.bahamas.fr ou.com