Politique et vieilles dentelles

Ségolène Royal et François Hollande sont séparés. Ils « ont utilisé les medias français lundi pour présenter (la séparation) chacun à sa façon », raconte le New York Times. « Dans le style politique français traditionnel, François Hollande en a fait une affaire privée », alors que «Mme Royal s’est dépeinte comme une femme traitée avec mépris qui a eu besoin de reprendre sa vie en main», observe Elaine Sciolino qui note encore qu’ «aucun des deux n’a dit quand ils s’étaient séparés» et que l’état de leur non-couple était un secret de polichinelle.

En tout cas, rien de surprenant à en croire James Traub. Dans le New York Times magazine, le journaliste s’étonne de «la normalité anormale» du couple qui occupe actuellement la Maison Blanche, George et Laura Bush, alors que les vies personnelles des gens au pouvoir sont ailleurs plus complexes. «Les récentes élections présidentielles en France ont vu s’affronter un homme que sa femme avait abandonné pour une liaison contre une femme qui n’avait pas épousé le père de ses enfants». Ruptures, divorces, ex, conjoints professionnellement accomplis, aucun des nouveaux candidats à la présidentielle de 2008 ne correspond au modèle de normalité des Bush, apprécie t-il avant d’ajouter dans une parenthèse «et peut-être heureusement, aucun non plus au modèle de Nicolas et Cécilia Sarkozy ».

A part ça, au G8, observe le New York Times, Nicolas Sarkozy avait l’air «confiant, même fiérot, dans ses rencontres avec d’autres chefs d’Etat, faisant la leçon au Premier ministre sortant Tony Blair sur les raisons de sa baisse de popularité ou devisant avec le président Bush sur la prochaine élection présidentielle de 2008 aux Etats-Unis».
Son parti a emporté une «solide victoire» aux législatives, même si elle n’était pas aussi forte que prévue..
Contrairement aux prédictions, les socialistes ont fini par gagner des sièges, note le Washington Post
 «boostés par les inquiétudes (qu’inspiraient) les efforts de réforme de Sarkozy» et par «un faible taux de participation des électeurs de Sarkozy anticipant de balayer l’Assemblée».

Revenons au New York Times, sa correspondante souligne pour ses lecteurs que «le parlement français, composé de l’Assemblée nationale et d’un Sénat essentiellement symbolique, ne bénéficie pas de la même autorité que le Congrès américain pour servir de contrepoids à la présidence».
Etonannte métaphore dans le Los Angeles Times. Le journaliste Dan Neil compare les 24 heures du Mans à la série « 24 heures Chrono » : «Audi c’est Jack Bauer qui essaie de protéger son pays des insurgés, qui cette année, étaient l’équipe européenne Peugeot. Ils sont, évidemment, français. Je ne crois pas que j’ai besoin d’en dire plus». Développements : «Jack Bauer utilise les dernières technologies pour battre les méchants. Pour audi, c’est le moteur turbo diesel du futur. Mais comme dans chaque épisode de 24, les méchants ont mis la main sur les technologies clés… ». Pour les amateurs, la suite dans le L.A Times