Pourquoi ça vous coûtera 20 dollars

Antoine Blech, un des deux patrons du restaurant Opia s’en souviendra: pour avoir voulu diffuser un match de la coupe du monde de rugby sans faire payer ses consommateurs, il a dû payer 5 000 dollars d’amende. “Résultat, samedi, c’est 20 dollars à l’entrée pour tout le monde”. C’est aussi ce que feront payer tous les établissements new-yorkais qui retransmettront le France-Angleterre tant attendu. Un droit d’entrée collecté par Setenta, une petite chaîne de sports irlandaise, qui bénéficie de l’exclusivité de la Coupe du monde de rugby sur le territoire nord-américain.

Les patrons de bars et restaurants français, habitués à diffuser gratuitement les matches retransmis sur TV5, ont été refroidis. Certains, comme le Méli-Mélo ont purement et simplement décidé de ne pas retransmettre la rencontre, la plupart se sont résolus à laisser Setenta percevoir sa dîme, souvent après avoir reçu des lettres de la chaîne les menaçant d’amendes des plusieurs dizaines milliers de dollars.

Petite chaîne Irlandaise de sports, Setanta s’est lancée depuis quelques années dans une politique d’expansion tous azimuts, acquérant des droits de grandes compétitions (golf, rugby, football anglais) et ouvrant des chaînes sur tous les continents. Elle a du coup de lourds déficits (100 millions d’euros en 2007) et aucune envie de faire des cadeaux aux passionnés new-yorkais. Outre les bars, on peut aussi voir les matches sur le cable ou par satellite en pay-per-view pour à peu près la même somme. Sur Time Warner Cable à NY, mais aussi chez la plupart des autres cablo-opérateurs et bouquets satellites.

On peut aussi s’abonner à Setanta Broadband, qui permet de voir la chaîne sur internet pour 14,99 dollars par mois. Pour les non abonnés desespérés, le match de samedi est disponible toujours sur internet en pay-per-view pour 14,99 dollars également.

Voir la liste des bars et restaurants diffusant le match ici.