Quand Hollywood fête le cinéma français

« COL-COA est un festival de films français produit par des Américains » s’exclame François Truffart, directeur de City of Lights – City of Angels (COL-COA). La Cité des Anges aime le cinéma français et le prouve encore à l’occasion de ce 14ème festival COL-COA, qui se tiendra du 19 au 25 avril à la Directors Guild of America (West Hollywood).
Cette année trente deux longs métrages seront présentés. “Nous sommes encore une fois heureux d’être les premiers à présenter de nombreux et nouveaux films français aux Etats-Unis » se réjouit François Truffart. Créé en 1996 par le Fond Culturel Franco-américain, COL-COA essaie, tant que possible, de présenter des films en exclusivité : cette année, neuf longs métrages en première nord américaine ou première US et quatre en première internationale. Les autres films seront tous des premières sur la côte ouest américaine.

C’est une comédie romantique qui, le 19 Avril, ouvrira les festivités, L’Arnacoeur, le premier film de Pascal Chaumeil avec Romain Duris et Vanessa Paradis. «On tient enfin une comédie romantique française réussie, qu’on peut être fier de montrer aux Américains, ce qui est extrêmement rare » se réjouit le directeur du festival, dans une interview donnée précédemment.

Autre film ayant eu un vrai succès en France, Le Concert, réalisé par Radu Mihaileanu avec, notamment, Mélanie Laurent. Serge Gainsbourg et sa Vie Héroique, long métrage réalisé par Joann Sfar sera également projeté durant cette édition, le lendemain de sa Première américaine au Festival du Film de Tribeca à New York.

Treize longs métrages présentés cette année, dont le film d’ouverture, sont des premiers films, comme  Tête de Turc, qui marque les débuts derrière la caméra de l’acteur Pascal Elbé.
Quelques courts métrages et documentaires seront également projetés, dont le film de Serge Bromberg L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot, César 2009 du Meilleur Documentaire.
La compétition prendra fin le Dimanche 25 Avril, avec la projection du film de Xavier Giannolli, À l’Origine, basé sur une histoire vraie, où François Cluzet incarne avec brio le rôle d’un escroc solitaire.

Un nouveau rendez-vous, gratuit pour le public, est aussi instauré cette année : Blind Date with a French Film, avec un long métrage gardé secret jusqu’à la première scène projetée. Un événement qui donnera à réfléchir quant aux préjugés que les spectateurs se créent autour d’un film, après bandes annonces, plans de communication et autres bouches à oreille, et avant même son visionnage.
Et parce que COL-COA est avant tout un lieu de réflexions et de débats, de nombreuses rencontres et autres Q&A seront organisés pour associer le public, professionnel et amateur, à cet événement majeur pour un cinéma français qui tente toujours plus de s’implanter aux Etats-Unis.
Enfin, le festival poursuite la série COL-COA Classics avec cette année, entre autres, Pierrot le Fou et Pauline à la Plage. L’occasion pour les cinéphiles nostalgiques de retrouver leurs grands classiques.

Quand ? Du Lundi 19 au Dimanche 25 Avril

Où ? A la Directors Guild of America (DGA)
7920 West Sunset Boulevard, Los Angeles, CA 90046

Pour plus d’information sur les films et événements : www.colcoa.org