Québec : le Festival d’été !

800 kilomètres ! Environ une heure et demie de vol depuis New York ! Alors ? Qu’attendez-vous pour réserver un week-end à Québec. À peine éteintes les lueurs des festivités du 400e anniversaire de la ville, que déjà on ne parle que du programme du 41e festival d’été de Québec qui se tiendra du 9 au 19 juillet 2009. Onze jours de fête, et en la matière les Québécois si entendent, de midi à minuit ! (www.infofestival.com)
A Québec, l’hiver est encore plus long et plus rigoureux qu’ici, alors, quand vient l’été, tout le monde n’a qu’un désir : en profiter au maximum et même encore un peu plus si c’est possible.
Cela donne pour les visiteurs, une ambiance géniale dans toute la ville, des gens de bonne humeur, contents d’être là en plein été et, en général, désireux de partager cette envie de se faire plaisir.

Québec, c’est avant tout une atmosphère. Ne vous attendez pas à trouver un patrimoine extraordinaire, même si la vieille ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, mais on s’y sent si peu en Amérique du nord, avec ses petites rues pavées en courbe, ses maisons anciennes et ses remparts. Je vous conseille de tout découvrir à pied, la ville basse et la villa haute (pardon, on dit ici Basse ville et Haute ville !), de sortir des circuits touristiques pour aller flâner dans le Quartier Latin et le soir de vous diriger vers la rue Saint-Joseph, dans le quartier Saint-Roch. Les usines et ateliers y sont devenus bars, restaurants et lieux culturels, en clair : le quartier tendance de Québec.
Enfin, comment ne pas évoquer le Saint-Laurent. Moins impressionnant en été qu’en hiver où il charrie d’énormes blocs de glace, le fleuve est tout de même emblématique et incontournable.

À voir absolument :

– Dans la Basse ville, le quartier du Petit Champlain, c’est là que tout a commencé !- La relève de la garde, tant qu’à faire, dans la citadelle,
– La vue sur le Saint-Laurent et les environs depuis la terrasse Dufferin, devant le château Frontenac
– La vue sur la vieille ville de Québec depuis le fleuve, à bord du traversier qui va à Lévis
– Le Parc des champs de Bataille, les Québécois l’appellent les plaines d’Abraham, l’un des plus beaux parcs urbains au monde

A faire absolument
– Visiter le Musée de l’Amérique française (tout de même…), le plus ancien du Canada
– Découvrir le passionnant et brillant Musée de la Civilisation : remarquable !
– Prendre le traversier pour aller à Lévis, de l’autre côté du fleuve afin d’obtenir la plus belle vue sur Québec
– Ne pas hésitez à quitter les artères principales pour flâner dans les ruelles. Québec est « safe »
– Louer un vélo pour une superbe balade sur l’île d’Orléans, à 10 Km de Québec

Comment y aller ?
Nombreux vols depuis New York, durée : 1h30. À l’arrivée, aéroport Jean Lesage à 18 Km de la vieille ville.

Où dormir ?
J’ai un faible pour l’auberge Saint-Antoine, Relais & Châteaux de la Basse ville, (www.saint-antoine.com) et l’hôtel 71(www.hotel71.com) lui aussi dans la Basse ville. Il est installé dans l’ancien siège de la banque Nationale. Il existe également de belles chambres d’hôtes, plus abordables.

Une adresse pour se restaurer ?
Le Café du Monde, en Basse ville, 84, rue Dalhousie (www.lecafedumonde.com) , parfait pour dîner en terrasse au bord de l’eau.

Un dernier conseil ?
Évitez toute condescendance ! Les Québécois apprécient les Français mais tout autant les autres nationalités. Nous n’avons pas de traitement de faveur et c’est tant mieux !