Rentrée en français dans le Queens

Le premier jour de cours à PS 151, mercredi, dans le Queens, a tout d’une rentrée banale. La fin des cours sifflée, les parents, tantôt anxieux et joyeux, attendent la sortie de leur tête blonde, guettant, avec impatience, l’ouverture des portes. A 2h28 pétantes, les enfants sortent enfin de l’imposant bâtiment de brique, visiblement heureux de pouvoir retrouver la liberté.

Mais cette rentrée 2009 avait néanmoins quelque chose de particulier. Il n’y avait qu’à tendre l’oreille ce jour-là pour s’en rendre compte : on parle désormais le Français à la sortie de l’école de Woodside! Surprenant, direz-vous, dans un établissement dont 45% des élèves sont d’origine hispanique. Pas vraiment, en réalité. En effet, l’école donnait hier le coup d’envoi de son nouveau dual language program, le 5ème du nom à New York et le 1er dans le Queens. (Les autres sont à Brooklyn-Carroll Gardens (PS 59), l’Upper West Side (PS 84), Harlem (PS 125) et une middle school dans le Bronx).
Parmi les pionniers du nouveau programme, le jeune et téméraire « first grader » Alexandre Maubourguet se remet tout juste de sa première matinée de cours.

Document associé

Au total, une dizaine sont inscrits en Kindergarden, 16 en 1st Grade selon la direction de l’école. Les élèves – chaque classe comprend autant de francophones que d’anglophones – recevront une formation bilingue, en français et en anglais. Ainsi les mathématiques seront-ils enseignés en anglais, tandis que le vocabulaire associé à la matière le sera en Français. D’autres enseignements, comme les sciences, l’éducation physique et sportive, l’art et la musique, seront eux intégralement en anglais.
Dans un quartier où de nombreuses communautés francophones provenant d’Europe ou d’Afrique du Nord se sont installées, et qui est relié par le subway aux bastions francophones de l’upper west et east side de Manhattan, on se félicite du lancement du programme. Parmi les parents armés de leur poussette ce mercredi, à la sortie de l’école, la souriante Magalie Bertoïa, maman du petit Jason inscrit en 1st Grade, ne cachait pas sa joie.

Document associé

A l’origine du projet, Virginie Le Lan et Hélène Maubourguet, deux « mères courage » françaises résidant à Astoria-Woodside et membres de l’association EFNY (Education Française à New York) qui promeut l’éducation française à New York, peuvent désormais apprécier le fruit de leurs efforts. Après avoir assuré le montage du projet, avec le soutien de l’Office of English Language Learners, du Community Education Council et de l’Ambassade de France, Hélène Maubourguet, pour sa part, ne s’inquiète pas du nombre d’inscriptions pour cette première rentrée.

Document associé

Le lancement du dual language program intervient à un moment de transition pour PS 151, une école dont Jason Goldner a pris les rênes l’an dernier avec pour objectif d’en moderniser les cours. Pour le principal, le nombre d’enfants inscrits est encourageant pour le développement du programme bilingue. Assis dans son bureau après une matinée éprouvante, il tient à rappeler qu’il reste encore de la place pour les enfants qui souhaiteraient rejoindre le programme.

Document associé

Jason Goldner espère que le programme bilingue connaitra le même succès qu’à PS 84 à Manhattan ou qu’à PS 58 à Brooklyn. Grâce à son initiative, Woodside deviendra peut-être le nouveau « French Quarter » du Queens.