Risque de contamination à la rougeole à l’aéroport Newark

Si vous étiez à Newark lundi 12 mars, vous êtes peut-être repartis avec la rougeole.

Selon le Département de la Santé de l’Etat du New Jersey, où se trouve l’aéroport international, un enfant voyageant de Bruxelles et arrivé à l’aéroport (terminal B) ce jour-là était porteur de ce virus très contagieux. Il a ensuite pris un avion pour Memphis (Tennessee) depuis le Terminal C. Selon les autorités, toute personne présente à l’aéroport ce lundi-là entre 12:45pm et 9pm pourrait être contaminée. Les symptômes – fièvre violente, toux, yeux rouges et humides, nez qui coule, irritations de la peau – peuvent se déclarer tardivement, jusqu’au 2 avril. Un autre cas de rougeole avait été confirmé à Newark en janvier.

Si les symptômes apparaissent, les autorités recommandent de contacter un médecin avant d’aller dans une salle d’urgence. Les patients pourront bénéficier d’une prise en charge spécifique.

La rougeole ne présente pas de danger pour les individus vaccinés à double-reprise. Les personnes qui ne l’ont été qu’une seule fois ou pas du tout sont à risque de contamination. Le virus peut être mortel.

Un autre cas a été détecté à l’aéroport de Detroit, ont indiqué les autorités sanitaires du Michigan mercredi 14 mars. Les passagers présents dans le terminal nord l’après-midi du 6 mars ont pu être exposés.