Ron Paul ne verra pas Marine Le Pen

French Morning vous l’annonçait mardi: Marine Le Pen sera aux Etats-Unis du mardi 1er novembre au samedi 5 novembre. Du propre aveu de son entourage, l’organisation du voyage s’avérait difficile, les responsables politiques américains ne se bousculant pas pour rencontrer la candidate FN. Ils avaient quelque raison de s’inquiéter: Ron Paul, le seul qui avait confirmé publiquement, a finalement décidé d’annuler la rencontre. Le candidat à la primaire républicaine avait fait savoir à French Morning qu’il était “ravi de discuter du rôle des banques centrales avec toute personne intéressée”.

La porte-parole de Ron Paul a annoncé vendredi, sans plus de commentaire, que son patron “ne sera pas à Washington ce jour-là, en raison d’un changement d’emploi du temps”. Le programme de Marine Le Pen diffusé par son cabinet faisait aussi mention de rendez-vous “avec des élus et conseillers républicains et démocrates” le même jour, mercredi, mais aucun nom n’a pour l’instant été révélé.

Le lendemain, jeudi, elle sera à New York et notamment aux Nations Unies. Là aussi le programme s’avère quelque peu compliqué à mettre en place. La candidate d’extrême-droite souhaite rencontrer des diplomates autour d’un déjeuner. L’ambassadeur de France auprès des Nations Unies, Gérard Araud, ne la rencontrera pas “puisqu’elle est ici en campagne présidentielle et pas dans des fonctions officielles” dit une source diplomatique. D’autres ambassadeurs européens et africains ont été approchés. Tous ceux que French Morning a contactés ont assuré avoir décliné l’invitation.