Sarko à Kigali, Audiard à Hollywood et Quick Halal

La visite très attendue de Nicolas Sarkozy au Rwanda jeudi dernier est commentée dans la presse américaine cette semaine. « Le génocide de 1994 a fait plus de 800 000 morts, a provoqué des années de troubles violents en Afrique centrale et empoisonné les relations entre la France et le Rwanda si sévèrement que Kigali, la capitale rwandaise, a suspendu ses relations diplomatiques avec Paris en 2006 et remplacé le français par l’anglais dans les écoles rwandaises. » rappelle le Time.

De plus, le quotidien s’interroge sur les effets de cette visite : « La visite de Sarkozy au Rwanda est perçue comme un bon début vers la réconciliation, il reste à voir si le voyage aura de réelles conséquences et cela permettra d’enterrer la « Françafrique » et de forger une nouvelle relation avec ce continent. » Selon le New York Times, « La France a toujours insisté sur le fait qu’elle n’avait pas d’implication dans le génocide, même si, selon un rapport parlementaire de 1998, elle a reconnu des «erreurs d’analyse» liées aux dysfonctionnements institutionnels» et se doit donc aujourd’hui de faire face à son histoire.

L’Assemblée nationale a approuvé jeudi dernier une proposition visant à ajouter “la violence psychologique” à une loi destinée à aider les victimes de violence physique. Pour le New York Times, il s’agit d’une décision surprenante quand on sait qu’elle est considérée par beaucoup de professionnels comme « trop confuse »: « Si ce projet est pleins de bonnes intentions », il est vrai que la violence psychologique reste « difficile à prouver ». Il s’agit tout de même d’un débat nécassaire pour prévenir contre les violences domestiques dont le nombre de victimes est très important en France.

Un prophète de Jacques Audiard a remporté 9 césars lors de la cérémonie des récompenses du cinéma français qui avait lieu samedi au théâtre du Chatelet. Selon Entertainment Weekly, « dans un monde parfait », le film qui a « balayé la cérémonie » remporterait également un Oscar le 7 mars prochain et serait enfin à l’affiche de plus de salle de cinéma sur le territoire américain. The OC Weekly nuance le succès du film d’Audiard, le « Scorcese français ». Selon l’hebdomadaire, le contenu et la mise en scène d’Un prophète sont pauvres et contiennent de nombreuses lacunes. Le San Fransisco Chronicles n’est pas de cet avis et encense le film et son réalisateur, mais regrette que Jacques Audiard ne souhaite pas traverser l’Atlantique pour travailler à Hollywood.

Depuis le mois de juillet, la chaîne de fast-food Quick ne vend que des hamburgers halals dans huit de ses 362 restaurants français. Très critiquée dans les médias français, cette expérience ne passe pas inaperçu de l’autre côté de l’Atlantique et fait échos bien entendu au débat sur l’identité nationale que l’on pensait terminé en France. The Christian Science Monitor commente ce fait divers avec humour : après la burqa, « les hamburgers est le nouveau champ de bataille culturelle en France ».