Sarkozy in love?

La chaîne ABC News s’étonne, à la suite de sa séparation avec Cécilia, de ne pas avoir vu un Sarkozy «le cœur brisé». Puis ironise en rapportant le caractère particulièrement romantique des “vacances de noël officielles” du président français et de sa «new girlfriend» en Egypte. Une armée de journalistes et photographes : «c’est exactement le type d’intimité que Sarkozy recherche». Malgré les violentes réactions de certains officiels égyptiens quant au “concubinage” du couple illégitime, et le quasi incident diplomatique qui en résulte, «Sarkozy est certainement trop amoureux pour s’en préoccuper».

La très républicaine Fox News Channel prend soin de rappeler l’annonce faite par Nicolas Sarkozy le soir de son élection : «Vous aimiez Jackie Kennedy, vous allez adorer Cécilia Sarkozy !» et souligne à juste titre que comparé au côté «monarchique (et séducteur caché) de ses prédécesseurs, l’exhibitionnisme de Sarkozy a tout d’une révolution élyséenne et risque d’exaspérer les Français». La critique de la sur-médiatisation de la vie sentimentale du président met, selon Time, «Sarkozy face à un problème fastidieux : Comment le président Français en exercice peut-il épouser un célèbre canon sans en faire tout une affaire?».

« Enfin quelque chose à se mettre sous la dent »

Le Chicago Sun Times se réjouit de la “love affair Sarko-Carla” qui rendrait «les médias complètement “fou”» (en français dans le texte). Si romance et politique ne cohabitent généralement que sur grand écran, Michael Douglas dans “The American President” ou Hugh Grant dans “Love Actually”, la liaison Sarkozy-Bruni est partout.

Carla Bruni est ce que l’on appelle «une femme à hommes», mais la journaliste américaine, Paige Wiser, précise «qu’il ne s’agit pas de porter un quelconque jugement. C’est un fait», et trouve valorisant d’avoir sur son tableau de chasse Eric Clapton, Mick Jagger, Kevin Costner et Donald Trump. «Pour ne citer que les anglophones». Paige Wiser affirme à demi-mot que le Pouvoir est l’unique sex-appeal de Sarkozy, qui « n’a pas exactement l’allure d’une star de cinéma mais plutôt de série B». Mais tente d’accommoder en déclarant «à chacun ses goûts»… La journaliste doute que le couple dure, mais peu importe. «Vive la romance!» conclue-t-elle en français.

La même journaliste note qu’ interviewé par Lesley Stahl sur Cécilia en octobre dernier, le président se disait «very busy, very busy». Sarkozy semble désormais avoir beaucoup de temps à accorder à Carla. «Sarkozy a souvent su utiliser sa vie privée à des fins politiques». Le timing est bon, les concomitances n’ont rien de fortuites. «Bien joué Sarkozy».

Selon le tabloïd TMZ, “The French Have Better Presidents”

Tandis que l’on raconte que Laura Bush attend la fin du mandat de son mari pour le quitter, de l’autre côté de l’Atlantique, «le son de cloche est différent». «En France, l’amour est libre et les rois se font larguer».

Quelques jours plus tard, le même journal à scandales explique
que la France se passionne pour son récemment divorcé président et sa sexy chanteuse, tandis qu’aux Etats-Unis, «si Bill avait divorcé d’Hillary pour s’enticher de, disons, Heidi Klum, une procédure de destitution aurait été lancée». En France, «le président n’est qu’un type de plus entre deux ages portant des jeans trop serrés avec une nana plus jeune et sexy. “Toujours l’amour”!». (en français dans le texte)

Un autre tabloïd, People, se demande «Will Carla Bruni Dedicate a Love Song to Sarkozy?» et souligne que si elle épouse le président, la chanteuse se retrouvera «en conflit avec une tradition de première dame de France insipide et dévouée, habitant le Palais de l’Elysée et représentant le pays élégamment mais silencieusement».

Après l’intervention de Nicolas Sarkozy d’hier, mardi 7 janvier, CNN titre
Sarkozy: Relationship is serious

Quelqu’un m’a dit que tout cela va un peu vite Monsieur le Président…