Sarkozy l’Américain, le vrai

Il est en fait le demi-frère du nouveau president de la République française, et leurs contacts ont été pendant longtemps des plus épisodiques. Oliver est le fils que Paul Sarkozy de Nagy-Bosca, a eu avec sa seconde femme, après avoir quitté son premier foyer alors que Nicolas avait 5 ans. Les deux hommes ont 15 ans d’écart.

Oliver est né en France, et s’appelait alors Pierre Olivier. Sa mère, Christine de Ganay avait épousé Paul Sarkozy qui allait bientôt à nouveau divorcer. Jusqu’à l’âge de 7 ans, Olivier vit à Paris avec sa mère et rencontre régulièrement ses trois demi-frères (Nicolas, Guillaume et François). Puis Christine de Ganay se remarie à son tour avec un Américain, Frank Wisner, un diplomate avec lequel la famille va alors voyager à travers le monde, de postes en postes. Franck Wisner (le beau-père d’Olivier -vous suivez toujours?) est aujourd’hui le représentant special des Etats-Unis au Kosovo.

Après une enfance voyageuse, Oliver intègre une “boarding school” britannique avant de poursuivre ses études en Grande-Bretagne. Il est diplômé d’histoire médiévale. Il entame ensuite sa carrière dans la banque d’investissement.

“Big bonuses”

UBS l’a “chassé” en 2002 chez Crédit Suisse First Boston. Depuis, Oliver (il a choisi d’américaniser son nom) est devenu une des stars du monde bancaire new-yorkais à seulement 37 ans, à la tête de la division “Financial Institutions Group”. Il y a supervisé quelques-unes des plus grosses fusions-acquisitions de banques aux Etats-Unis, notamment l’achat de MNBA par Bank of America pour 35 milliards de dollars.

La très “successful” carrière d’Oliver Sarkozy le met en tout cas à l’abri des cadeaux de milliardaires qui causent ces jours-ci des ennuis à son grand frère. En 2002, Credit Suisse avait tenté de le retenir avec un bonus de 4 millions de dollars (en plus d’un salaire de 3,5 millions de dollars). En vain: UBS avait fait mieux. Et depuis, les bonus se sont encore envolés, notamment l’an dernier. “En 2006, il a à coup sûr empoché un bonus qui se compte en dizaines de millions de dollars” estime un de ses collègues de Wall Street.

Coeur à gauche

Oliver Sarkozy habite l’ancien appartement du photographe Richard Avedon, acheté l’an dernier. Il est marié à une Française, Charlotte, avec laquelle il a eu deux enfants: Julien, 6 ans et Margot 4 ans. Tous deux sont scolarisés au Lycée Français de New York.

Lorsque son grand frère est venu en septembre dernier aux Etats-Unis, Oliver l’a fait profiter de son réseau étendu de relations en lui faisant rencontrer différentes personnalités du monde des affaires.

Aux Etats-Unis, nombreux sont ceux qui considèrent que le programme et les idées politiques du nouveau president français le placeraient du côté démocrate. L’orientation du petit frère semble confirmer: le coeur d’Oliver penche visiblement à gauche. Il donne régulièrement à des campagnes politiques, pour la plupart de candidats démocrates.