Sarkozy, “meilleur ami des Républicains” ou “social-démocrate”?

Michael Moran, du CFR tente d’y voir clair dans les jugements Américains sur les trois premiers mois de Nicolas Sarkozy. Pas facile. D’un côté, les Républicains, particulièrement les candidats pour 2008, s’enflamment et rivalisent d’amabilité vis-à-vis du président français.
Mais de l’autre côté, les gardiens de l’orthodoxie conservatrice américaine s’alarment et tentent de réveiller les politiciens enamourés en tentant de les convaincre que leur héros et plus un social démocrate qu’un “supply-side conservateur” (si quelqu’un à une proposition de traduction non littérale… Je pense qu’on dirait sans doute “ultra-libéral”, mais évidemment la connotation n’est pas la même).
Et comme d’habitude, rappelle le chroniqueur du CFR, le coup de pied de l’âne est venu du Wall Street Journal, qui trouve Sarkozy “très ancien régime”…

Participez au débat en postant vos commentaires ci-contre.

Lire ici l’analyse du CFR