“Sarkozy soap opera” dans la presse américaine

Geraldine Baum du Los Angeles Times s’interroge: « Les français sont des gens tolérants. Leurs présidents ont eu des maîtresses voire des enfants illégitimes, et la vie a continué. Mais un divorce ? ».

« Perdre l’élégante mais énigmatique Cécilia serait, d’après le Washington Times, le véritable premier coup qu’accuserait Monsieur Sarkozy depuis qu’il est entré en fonction en mai ».
Décrite par l’hebdomadaire US News and World Report comme à la fois « impénétrable, élégante, distante et rebelle », « Madame Sarkozy a dominé les unes de magazines et les conversations en Europe depuis que son mari a été élu à la présidence de la France il y a cinq mois ». L’auteur de l’article, Eduardo Cue, va jusqu’à comparer Cécilia à Madame Bovary, « l’héroïne malheureuse et perturbée de Gustave Flaubert ».

Selon le Los Angeles Times, Cecilia Sarkozy a ignoré le protocole à la moindre occasion. ” Elle serait une première dame à sa manière, tel était son message. Cécilia Sarkozy n’est pas la première dame de France à être aussi peu enthousiaste. Mais, au moins pour les apparences, ses prédécesseurs s’étaient plus ou moins affichées en public, et les médias s’étaient plus ou moins moqués d’elles à travers des insinuations. Ce qui est en train de changer “.

« La femme du Président français rompt le protocole en ne l’accompagnant pas en visite d’état au Maroc la semaine prochaine. Qui en a quelque chose à faire ? Tous les Français », proclame le New York Post aux vues de la polémique qui agite le pays.
Ces derniers sont « désorientés par la vie privée de leur Président » d’après le Los Angeles Times. Et de la même façon, l’US News and World Report résume : « Cécilia intrigue les Français, les rend perplexes voire même les exaspère à force d’apparaître et de disparaître ». Et, comme si elle se jouait d’eux « la première dame de France les laisse dans leurs suppositions».

Le New York Post dans un article intitulé « French kiss-off for the ‘kozys» rapporte que lors match de rugby opposant la France à la Géorgie, Sarkozy aurait confié à son homologue qu’il envisageait d’être bientôt célibataire. « Heureusement, aurait-il ajouté, il y a le rugby. Avec ça, on peut oublier tout le reste ». La défaite du XV de France samedi contre l’Angleterre a définitivement dû être difficile à accuser pour le Président français.

Time Magazine grince fort à propos du “Sarkozy Soap opera” en expliquant que “tenter de reconquérir un amour perdu en l’envoyant rencontrer Kaddhafi marque sans doute une tentative unique dans les annales de l’amour courtois”.

Exploit du New York Times, dans son édition de mercredi, parvient à écrire un long papier sur Sarkozy sans même faire allusion à ses
déboires conjugaux. Les nouvelles n’en sont pas pour autant meilleures: «“5 mois après sa prise de pouvoir, un sentiment de malaise et de mécontentement fait surface -pas seulement chez ses opposants mais jusque dans les couloirs du gouvernement et de l’UMP”.» Comment dit-on “ça va pas fort” an anglais?