Sellsy

Alain Mevellec assure être “le grand-père” de ce groupe de jeunes entrepreneurs. Il est en tout cas le plus expérimenté. Cet “entrepreneur en série” a créé en 2004 un site de rencontre gay, Cleargay, revendu à Meetic en 2007.

Fort de cet expérience, il se lance avec le même associé, Fréderic Coulais, dans Sellsy, un site de gestion des ventes destiné aux PME. Le site, lancé en 2010, résussit lui aussi très vite. La société, qui a levé 1,2 million d’euros, est rentable depuis plus d’un an et compte 3500 clients payants.

Contrairement à la plupart de ses jeunes pairs, Alain Mevellec ne nourrit pas de rêve d’installation à New York. Il est ravi de vvire à La Rochelle, “où on nous a beaucoup aidés au début, et où nous trouvons très facilement des développeurs très bien formés!”.

L’arrivée de Sellsy aux Etats-Unis se fera donc par l’installation d’un simple bureau de vente et de support, à New York, “dans les deux ou trois mois”. Il n’en a pas moins de grandes ambitions pour le marché américain, malgré une concurrence impressionnante de géants comme Salesforce ou une multitude de start-ups: “sans effort particulier, nous avons déjà 10% de nos utilisateurs qui sont sur notre site en anglais. Et nous avons des innovations comme le calcul de marge en temps réel qui sont totalement “addictives” et font que bénéficions d’un bouche à oreille formidable”.

article suivant: Content Square