Sur les chemins de la mémoire à NYU

Comment la mémoire individuelle ou collective s’empare-t-elle de l’Histoire ? Alors que le mémorial du 11-Septembre a récemment ouvert ces portes sur l’ancien site World Trade Center, une série de conférences intitulée « In the Tracks of Memory », programmée à la Maison Française de NYU, s’intéressera de près à cette délicate problématique.

Organisée dans le cadre d’un projet de recherche  franco-américain sur la mémoire et la mémorialisation, les conférences s’appuieront sur deux périodes de référence : la Seconde Guerre Mondiale et le 11 septembre 2001. A la fois international, transprofessionnel et pluridisciplinaire, ce projet fait intervenir conjointement NYU et le CNRS et associe historiens, juristes, anthropologues, psychiatres, philosophes…

Parmi les différentes conférences organisées pendant ces deux jours, on retiendra notamment l’intervention du père Patrick Desbois, le 19 novembre à 9:30 am (dans le cadre de la session “Archaeology of Memory, Archaelogy of Death”). Historien reconnu et lauréat du Prix Mémoire de la Shoah 2010, il a notamment participé à la révélation ce que l’on nomme aujourd’hui “l’Holocauste par balles” (fusillades massives perpétrées en Ukraine, un aspect peu connu du génocide juif). Egalement au programme de cette session, une intervention de Marc Shaming, directeur de collection au New York State Museum:”Ten Years After 11 September : from the Sacred to the Historical”.

« In the Tracks of Memory », du 17 au 19 novembre 2011Services culturels de l’Ambassade de France (972 Fifth Avenue) et NYU Maison Française (16 Washington Mews). Programme complet ici