Trois rendez-vous jazz à ne pas manquer

Jérôme Sabbagh au The Blue Whale

Jerome Sabbagh est loin d’être un inconnu de la scène jazz américaine. Ce saxophoniste ténor d’origine parisienne s’est installé à Brooklyn depuis plus de seize ans. Son projet le plus récent est un trio avec le guitariste Ben Monder et le batteur Daniel Humair. Le répertoire est formé de compositions de Sabbagh et d’improvisations libres. Intitulé Will Follow You, le troisième album présente une mélodie sincère et efficace. Jérôme Sabbag se produira à The Blue Whale jeudi 29 septembre et sera rejoint par des artistes locaux dont le guitariste Larry Koonse, Dave Robaire à la basse et Dan Schnelle à la batterie.

The Blue Whale, 123 Astronaut E S Onizuka St., L.A. Le jeudi 29 septembre à 21h00. Prix: $10. www.bluewhalemusic.com.

Esperanza Spalding au Orpheum Theatre

Originaire de Portland (Oregon), la bassiste et chanteuse de jazz Esperanza Spalding (photo) a été l’inattendue gagnante du Grammy Awards 2011 dans la catégorie Révélation de l’année. La nouvelle en avait étonné plus d’un puisque c’est le jeune Justin Bieber qui était l’immense favori. Ce qui a fait la différence ? La voix douce et chaleureuse d’Espenranza Spalding et sa technique vocale qualifiée de moderne, précise et accessible. L’artiste noire-américaine compte déjà depuis longtemps parmi ses fans le président Barrack Obama qui l’avait d’ailleurs invitée à Oslo en 2009 lorsqu’il a reçu son Prix Nobel de la Paix. La musique de chambre ouverte à l’improvisation et le charisme de la chanteuse sont à découvrir au Orpheum Theatre le vendredi 30 septembre à 20h00.

The Orpheum, 842 S. Broadway Ave., L.A. Vendredi 30 septembre à 20h00. Entre $27 et $60. laorpheum.com.

Le plein de jazz au Angel City Jazz Festival

Pour les inconditionnels du jazz, l’Angel City Jazz Festival devrait leur apporter pleine satisfaction. Commencée depuis le 22 septembre dernier, cette manifestation de renom finira le dimanche 2 octobre. Les meilleurs du jazz innovateurs sont présents. Rudresh Mahanthappa, considéré comme le « joueur de saxophone alto de l’année », le jeune pianiste Tigran Hamasyan ou encore les artistes Satoko et Natsuki Tamura. Angel City Jazz Festival propose au public des talents internationaux d’une grande qualité dans différents établissements de la ville.

Jusqu’au 2 octobre. Prix autour de $40. Tout le programme sur www.angelcityjazz.com.