Une colo pour parler français

Ambiance colonie de vacances. Après deux semaines passées ensemble, les enfants inscrits au programme du French Heritage Language Program débordent d’énergie. Le principe ? Deux semaines d’activités et de visites dans New York. Le projet a été lancé en 2005 sous l’impulsion du Ministère des Affaires Etrangères français. «En 2004, pour la première année, nous avions seulement 11 participants, uniquement des adolescents, explique David Lasserre, coordinateur du projet aux services culturels de l’Ambassade. Cette année, nous avons accueillis pour la première fois des tout petits et compté deux fois plus de participants que l’année dernière, soit 50 enfants en tout venant de 16 établissements différents». Outre New York, le programme avait aussi lieu cette année à Miami, en Floride. « La majorité des familles qui s’y inscrivent sont issues d’un milieu culturel francophone, venant en majorité de France, d’Haïti ou d’Afrique ».

Deux écoles ont accueilli les participants, l’International High School of Prospect Heights (Brooklyn) et la PS84 de Harlem. Au programme, visites de sites incontournables de New York comme le Museum d’Histoire Naturelle, le Zoo du Bronx ou le Musée de l’Immigration. Le reste du temps est consacré à des activités : peinture, danse, théâtre.

Public privilégié: les jeunes francophones dont les parents tiennent à maintenir le biliguisme. Sophie Queuniet, professeur de français à New York, a ainsi inscrit sa fille de 9 ans, Madeleine. Installée depuis 1991 aux Etats-Unis, elle tient à faire connaître les deux cultures à ses enfants. « Je lui parle en français à la maison mais avec moi elle ne fait pas beaucoup d’efforts. Ici, c’est le cadre idéal, comme une colonie de vacances, avec des activités différentes chaque jour. Mais il y a aussi un suivi un peu scolaire, avec des cours où ils écrivent un journal par exemple ».

Le programme de cet été s’est achevé le 17 juillet. Les volontaires doivent maintenant patienter jusqu’à l’été prochain.