Vote par Internet: participation dérisoire aux consulaires

Il n’y a pas eu de miracle pour ces premières élections consulaires: la participation au vote par Internet, qui s’est refermé mardi, a été faible. Très faible.

Au total, sur l’ensemble des neuf circonscriptions consulaires américaines, seuls 7,42% des 92.975 électeurs français habilités à voter par Internet ont pris part au scrutin virtuel, emmaillé une nouvelle fois de plus par plusieurs problèmes techniques.

Le meilleur taux de participation a été enregistré dans la circonscription consulaire de Chicago, à 11% (691 votants sur l’ensemble de la période de vote, du 14 au 20 mai). Puis Boston avec 10,5% (556 votants), Washington avec 9% (852 votants), Houston-La Nouvelle Orléans avec 8,5% (552 votants), San Francisco avec 8.2% (1.135 votants), Atlanta avec 8% (344 votants). Miami avec 6,7% (535), New York avec 6,2% (1.424) et Los Angeles avec 5% (815) referment cette marche peu glorieuse.

Dans le reste du monde, la participation est faible aussi, oscillant entre 0,3% aux Comores et 14,6% au Danemark. La participation au niveau mondial atteint 7,08% (80.115 votants).

Le taux de participation final pour les Etats-Unis, qui sera établi après le vote à l’urne du 24 mai, risque donc d’être bas, d’autant que le vote coïncide avec le week-end prolongé de Memorial Day.