Vous avez dit Frustration ?

Les Parisiens de Frustration (http://www.myspace.com/_frustration) risquent de détonner au milieu de la foule de hipsters qui se presse d’ordinaire aux « Warm Up » de PS 1. Leur son froid et abrasif rappellant davantage l’Angleterre dépressive du début des années 1980 – celle de Joy Division ou de Killing Joke par exemple– que la moiteur de l’été new-yorkais. Mais aux côtés de Poni Hoax et des Penelopes, autres groupes français à l’affiche ce samedi, ils devraient malgré tout réussir sans mal à faire danser dans l’enceinte du musée du Queens.

A grands coups de guitares saccadées et de rythmiques à bout de nerfs, leur punk synthétique fait rage sur scène depuis 2002. Mais aussi sur disque où ces trentenaires vétérans d’une mosaïque d’obscurs groupes parisiens –Warum Joe ou Anteenagers MC, ce genre– ont gravé quelques-unes de leurs chansons : entre une autoproduction et un six titres « Full of sorrow » en 2006 sur le label parisien Born Bad, l’un de leur singles a d’ailleurs franchi l’Atlantique pour se retrouver sur un label de Sacramento. Au point d’attirer les louanges d’une institution, Maximum rock’n’roll, LE fanzine punk américain de référence, qui leur a délivré une « highest possible recommandation ».

Pour sa première prestation aux Etats-Unis, Frustration passera à la moulinette d’une relecture robotique très actuelle ses titres hautement électriques. Avec suffisamment d’énergie pour tenir en haleine une audience avide de sensations fortes. Sans compter que le groupe offrira une bande-son idéale à l’exposition de Linder. Visible en ce moment à PS1 : les photomontages avant-gardistes de cette artiste anglaise ont illustré les pochettes et les flyers de nombreux groupes punk et new-wave de la fin des années 1970.

En concert à PS1 à partir de 15 heures le 14 juillet avec Poni Hoax et The Penelopes (live) DJ Morpheus, JB Wizzz et Ex Nihilo Crew (DJ Set).
Frustration jouera le 13 juillet à 20 heures à la à la Glasslands Gallery à Brooklyn (289 Kent Avenue –entre south 1st street et south 2nd, à Williamsburg) et le 15 juillet sur une scène installée entre Madison et Park Avenue pour le French Bastille Day (gratuit).