Pourquoi y a-t-il autant de musique live à Austin ?

En 1991, les officiels de la ville déclarent Austin «capitale mondiale de la musique live ». L’appellation est déposée et brandie comme slogan identitaire de l’agglomération. Ils se fondent alors sur le nombre de clubs de musique par habitant, inégalé à travers le monde. Mais pourquoi y-a-t-il autant de musique live à Austin ? C’est la question bête de la semaine.

On dénombre plus de 2.000 groupes ou artistes musicaux à Austin. Blues, indie rock, country, jazz, Tejano… il y en a pour tous les goûts, tous les soirs dans les quelque 200 bars et clubs de la ville.

Dès les années 50, la ville principalement universitaire attire les artistes venus jouer pour un public jeune en quête de divertissement. Elvis y jouera cinq fois avant même d’être connu et BB King y donna certains de ses tous premiers concerts. Mais c’est en 1972, lorsque le musicien Willie Nelson quitte Nashville pour s’installer à Austin qu’il inspire de nombreux artistes à le suivre et que la scène d’Austin prend forme, notamment autour du fameux club The Armadillo World Headquarters. C’est à partir de là que l’identité musicale de la ville commence à être perçue dans tout le pays.

Austin, incubateur créatif

Austin fait plus figure d’incubateur créatif. Car si la ville n’a pas d’industrie musicale développée, elle joue un rôle indéniable de découvreur de talents. Ces dernières années, des artistes comme Gary Clarck Jr, Shakey Graves ou encore White Denim ont atteint un succès international. Les artistes viennent pour jouer dans les clubs, pour rencontrer d’autres musiciens et monter des projets « Plus qu’ailleurs, je pense qu’il y a un souffle créatif à Austin qui inspire les artistes et qui les pousse à s’exprimer » confirme Stéphanie Bergara, coordinatrice musique pour la ville d’Austin. « Je suis née ici et aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été poussée, à l’école ou en famille, à soutenir les arts » .

La musique comme outil de promotion

Et la ville a aussi su s’en servir… Car si la musique est si présente à Austin, c’est aussi qu’elle joue un rôle majeur dans l’économie locale qui repose majoritairement sur les services. En plus des événements culturels et sportifs majeurs tout au long de l’année (SXSW, ACL, F1, X Games…), la ville est prisée des organisateurs de congrès. Elle offre les infrastructures (hôtels, convention center) et une attractivité fondée sur sa culture des bars et de la musique live. Selon une étude une étude récente de l’organisme Austin Music People, l’apport total de la musique à l’économie locale était de 1,8 milliard de dollars en 2014 (contre 1,6 milliard en 2010).

La compétition entre les villes est une longue tradition aux US. Avoir une identité forte permet d’attirer des investissements immobiliers mais aussi de créer des emplois. La musique devient donc un argument de vente. Reste à savoir à présent si les nouveaux projets immobiliers ne vont pas mettre à mal cette stratégie. Les récentes fermetures de clubs pour cause de loyers en hausse pourraient faire perdre à Austin son fameux titre.