Zeeboz, le kaki cosmopolite

Zeeboz c’est l’idée de deux jeunes français installés à New York depuis bientôt dix ans. Inspirés par l’esprit cosmopolite de la ville et passionés de voyage et de mode, ils ont décidé de créer une marque qui leur ressemble. “Ca a été une idée commune” raconte Cédric Auger, l’un des deux fondateur de la marque. Le Français de 35 ans était banquier à New York, il finançait des producteurs et “traders” de café, tabac ou maïs. “Avec Laurie (Couture, amie et cofondatrice), on adore voyager et on rapportait toujours des morceaux de tissus des quatre coins du monde.”. L’idée a été de les utiliser pour les incorporer à des vestes types militaires, que les deux amis affectionnent particulièrement.

Une veste Unique

Aujourd’hui il existe deux modèles de vestes (une pour femme et une unisexe/homme). Le troisième modèle est particulier, la veste “only” est faite sur mesure à partir des goûts du client “il nous donne ses trois couleurs, ses trois pays et ses trois loisirs favoris, c’est souvent une très bonne surprise pour celui qui commande”. Les composants étant des morceaux de sac de café, des flagships du monde entier, impossible de trouver une veste identique sur le dos du voisin. Et ça plait! Le bouche à oreille sur les vestes de Zeeboz s’est vite transformé en grosses commandes. Et ça n’a pas été une mince affaire d’en gérer la production. Basé à New York, le siège de Zeeboz s’occupe du design des vestes et du sourcing des différents tissus. Il assure un lien permanent avec un deuxième bureau de sourcing et l’usine d’assemblage basés à Shangaï. “Le problème a été de gérer des commandes de masse tout gardant l’aspect unique de chaque pièce” souligne Cédric. Pari réussi puisqu’aujourd’hui Zeeboz est commercialisé à New York, Greewich (Connecticut), Miami, Los Angeles et bientôt St Bart’ et la Côte d’Azur française.

La côte Ouest et l’Europe comme cibles

Cédric Auger l’a bien compris “les Californiens sont très fervents de ce genre de blouson, il sont obsédés par le mouvement eco-friendly”. Les boutons des vestes Zeeboz sont d’ailleurs créés à partir de noix de coco et corne recyclés. Cédric et Laurie ont des idées plein la tête “nous souhaitons développer la marque avec des sacs de voyage écolo, des guides de bien-être ou de nutrition bio” explique le jeune entrepreneur . “Quand on regarde la veste, on ne peut pas dire de quel pays elle vient exactement, c’est ce côté globe trotter que nous voulons proposer à une clientèle jeune, qui aime le voyage et les sports d’extérieur” raconte Cédric. Et pour se faire connaître de ce public, rien de tel que des personnalités américaines pour faire la promotion des vestes Zeeboz. Elles feraient partie du dressing de Michèle Rodriguez, Stéphanie Seymour ou encore Justin Timberlake ! Rien que ça!

Veste “Mila” (femme) : 315$ / Veste “Nathan (Homme) : 315$ / Veste “Only” : prix sur demande

Point de vente à New York : 12 Desbrosses Street, New York, 10013

Eshop : http://www.zeeboz.com/